Tourisme Responsable

Le tourisme est une industrie majeure dans l’économie internationale. Si nous n’en contrôlons pas les effets, cela pourrait avoir de graves conséquences pour l’environnement, comme pour l’Homme. Le Tourisme Responsable intervient donc dans la préservation des pays, de leurs cultures et de leurs peuples. Dans certains d’entre eux, les revenus liés au tourisme sont une véritable source de moyens pour exister et se développer.

~

Le tourisme responsable englobe 3 pratiques majeures :

  • Le tourisme durable. L’objectif est de préserver les ressources à long terme, quelles qu’elles soient : naturelles, culturelles, sociales.
  • Le tourisme équitable. L’objectif ici est le développement économique et l’implication dans l’économie de la destination, l’épanouissement des populations locales. Cela passe notamment par une rémunération correcte des intermédiaires sur place, des conditions de travail décentes et un échange de savoir-faire et de pratiques.
  • Le tourisme participatif. Ici, les voyageurs vont directement à la rencontre des populations locales. Il en existe deux types : les voyageurs participent aux activités de la vie locale OU les populations locales participent aux activités des voyageurs.

On voit de plus en plus se développer ces formes de tourisme. En effet, les voyageurs ont tendance à se sensibiliser à l’impact de leur voyage sur la destination qu’ils visitent et souhaitent donc découvrir de nouvelles pratiques. Les touristes cherchent à être en accord avec leurs principes citoyens, mais aussi à faire de leur voyage une expérience authentique.

En changeant nos habitudes de voyage, nous pouvons éviter que notre impact soit négatif. Le tourisme responsable, c’est aujourd’hui un moyen de protéger les ressources, l’environnement et la biodiversité mais aussi d’accroître la paix et de réduire la pauvreté. Pour répondre à ces besoins, de plus en plus de prestataires touristiques s’engagent dans le développement durable et donc le tourisme responsable.

~

Network of European Regions for a Sustainable and Competitive Tourism

Le NECSTour a été créé à Florence, en 2007, par 15 régions désireuses de s’engager dans le développement d’un tourisme durable et dans la mise en place de mesures nécessaires pour renforcer la contribution des pratiques durables et favoriser la compétitivité de l’Europe en tant que destination la plus attractive. Ces 15 régions ont alors signé un protocole d’accord :

« Vers un réseau européen pour un tourisme durable et compétitif – Politiques et instruments pour la consolidation d’une stratégie européenne pour un réseau de destinations d’excellence pour un tourisme durable et compétitif »

En 2008, les membres fondateurs du réseau établissent des règles, des objectifs et un stratégie. Tous les acteurs impliqués dans le débat du tourisme durable – régions, institutions internationales, représentants de réseaux et organisations internationales – ont décidé d’œuvrer :

  • Pour développer et renforcer un cadre pour la coordination des programmes de recherche d’un développement national et régional et dans le domaine du tourisme durable ;
  • Pour partager et promouvoir diverses formes de coordination des actions déjà en cours au niveau régional qui peuvent être rendu plus efficaces par un échange d’informations et par la mise en œuvre de projets conjoints ;
  • Pour fonctionner en cohérence avec les deux principes essentiels identifiés comme piliers du tourisme responsable : Renforcer le dialogue social à tous les niveaux et la mesurabilité constante des phénomènes liés aux activités de tourisme.
~
Actualité
Au début du mois de décembre, les acteurs européens du Tourisme Responsable se sont réunis à l’occasion de la Conférence internationale « Réalités Européennes du Tourisme Responsable » organisée par le réseau EARTH. Le but était de réunir les experts du tourisme responsable et accessible afin de présenter les expériences et initiatives européennes et de proposer des ouvertures pour que le tourisme responsable occupe une place plus importante dans les politiques européennes.
  • L’accessibilité. 15% de la population mondiale, soit 1 milliard de personnes sont considérées comme étant en situation de handicap. En Europe, on dénombre 80 millions de personnes. Pour que ces touristes puissent choisir leurs destinations, ils doivent être informés des services accessibles avant leur voyage. Pour ce faire, une formation des professionnels du secteur devra être dispensée.  Aussi, les destinations devront être en capacité d’accueillir des personnes en situation de handicap afin de proposer un véritable produit touristique.
  • Le Tourisme Responsable dans les Politiques Européennes. Des organismes européens se sont engagés et ont montré leur volonté d’aller vers un tourisme responsable et durable.
Publicités
Catégories : Europe, Monde, Tourisme, Tourisme Responsable, Voyage | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :